David Brule | DAVID
15194
page-template-default,page,page-id-15194,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-15.0,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

QUI EST DAVID ?

Pourquoi « David brûle » ?

Ce nom est un hommage à David Reimer dont le vécu témoigne douloureusement des dégâts causés par une société qui force les individus à correspondre à des normes physiques et psychologiques liées au sexe et au genre. 

David est un exemple de ce que la société impose, et de ce qu’elle ne permet pas. Découvre son histoire dans le mini-épisode “David brûle”.

Cet épisode t’a intéressé, ému, révolté ? Si tu souhaites aller plus loin et en apprendre plus sur l’histoire de David, de nombreux articles, vidéos et livres se penchent sur son expérience ainsi que sur des expériences proches de la sienne.

 

Dans cet épisode de présentation, nous avons donc survolé l’histoire de David Reimer, à qui ce podcast rend hommage. Son vécu est en effet représentatif des dégâts que peuvent causer la rigidité des normes et stéréotypes liés au genre au sexe biologique.

 

La source la plus complète à son sujet est un livre écrit par John Colapinto, un journaliste désirant faire connaître l’histoire de David. “As nature made him : the boy who was raised as a girl(2000), qui a figuré dans la liste des best-sellers du New York Times, entre dans les détails de ce drame médical et humain. Mais si le temps te manque et que tu souhaites lire une version plus courte, le même journaliste avait publié un article plus court en 1997 sous le nom de “The True Story of John / Joan

 

L’année de la sortie du livre de Colapinto, David Reimer et sa mère ont été interviewés dans le Oprah Winfrey Show. David a choisi de rendre son histoire publique dans l’espoir que plus aucun enfant ne traverse un tel traumatisme. Il voulait convaincre le corps médical de ne plus effectuer de chirurgies “correctrices” tant que l’enfant n’était pas en âge de décider par lui-même. 

 

L’histoire de David s’inscrit dans un débat sur l’importance de l’inné ou de l’acquis dans la construction de sa propre identité. Le Dr John Money affirmait qu’un petit garçon pouvait devenir une petite fille si on l’élevait comme tel, tandis que d’autres chercheurs s’opposaient à cette théorie. Le Docteur Diamond et le Docteur Sigmundson, par exemple, se sont basés sur l’étude du cas de David pour argumenter contre les changements de sexe à la naissance. Tu peux en découvrir davantage sur leur position dans leur article “Sex Reassignment at Birth: A Long Term Review and Clinical Implications(1997).

 

Aujourd’hui, les recherches sur le développement de l’identité en lien avec le genre et le sexe continuent à progresser. Dans leur article “Socialisation de genre et construction des identités sexuées(2014), Véronique Rouyer, Yoan Mieyaa et Alexis le Blanc analysent les recherches menées sur ce sujet en biologie et en sciences humaines et sociales. Ils en concluent que l’identité sexuée ou même les comportements, ne sont pas déterminés exclusivement par des facteurs biologiques mais aussi par des facteurs sociaux et psychologiques, et que tous ces facteurs s’influencent mutuellement.